Les langages qu’on utilise sont multiples et complémentaires, mais nos filtres sont si nombreux qu’ils affectent notre capacité à bien transmettre nos intentions et à éviter les incompréhensions. Enfin quelques pistes éclairantes sur le sujet!

Les idées vertes incolores dorment furieusement!

La communication est depuis toujours un phénomène complexe autour duquel gravitent des enjeux humains extraordinaires.

Au moment d’établir une relation avec autrui, in praesentia ou par le truchement de supports médiatiques et technologiques, il faut convenir que même la conscience la plus aiguisée est incapable de saisir « tout ce qui se passe ».

Entre ce que je veux communiquer, ce que je crois communiquer, ce que je communique effectivement, ce que mon interlocuteur perçoit de mes intentions, ce qu’il croit recevoir et ce qu’il interprète, une masse incommensurable d’information se transige simultanément multipliant ainsi les possibilités de mésinterprétation ou d’incompréhension. D’autant que l’être humain est indubitablement enfermé dans la maîtrise toujours imparfaite des langages, seuls remparts à la confusion.

Comment alors s’y retrouver?

About the speaker

Yvon Laplante est professeur au Département de Lettres et communication sociale à l’Université du Québec à Trois-Rivières. Docteur en Sémiotique, il s’intéresse à l’analyse des langages qui constituent le principal outil de communication entre les êtres humains. Plus particulièrement, il travaille à comprendre les dynamiques à l’œuvre dans les traces que laisse l’industrie culturelle. C’est ainsi que, sous l’angle des sciences du langage, il tente de mieux cerner les enjeux de la communication humaine.

Favorite quotes from this talk

No quotes yet. Sign in to tag a quote!

Photos from this talk See all

navigateleft navigateright

    *Crickets* Sign in to add a comment.