We’re looking for a new organizer in Liège.


Since CreativeMornings/Liège was founded in 2014, the chapter has built a beautiful community. However, our previous host recently stepped down, so we are now looking for a replacement. Could it be you?

Does this describe you?

  • You’re passionate about your local creative community in Liège.
  • You’re psyched to lead a small volunteer team to put your own spin on CreativeMornings.
  • You’re excited to participate in the global conversation among our 202 chapters (and growing).
  • You’d use the words “humble,” “driven,” “resourceful,” “generous," and "connected” to describe yourself.

If yes, we’d love to hear from you! To apply, complete the CreativeMornings New Chapter Application and we’ll be in touch.

We look forward to receiving your application,
CreativeMornings HQ

P.S. Here’s some insight into what it’s like to be a hostAnd more insightOkay, last one

Bernard Boigelot nous parlait de Robot pour le mois de mai !

(©Signes du quotidien)

Le jeudi 28 mai, lorsque vous passerez votre début de matinée en notre compagnie, vous aurez le plaisir d'écouter Bernard Boigelot parler de robots !

Ingénieur civil électricien, Bernard Boigelot est professeur d’informatique à l’Université de Liège depuis 1999. Ses recherches sur les systèmes informatiques l’amènent en quelque sorte à « chercher les bugs » pour améliorer la fiabilité des logiciels.

Lors du CreativeMornings/Liège du 28 mai, il interviendra donc sur le thème « robot », un thème qu'il connait bien puisque, de 2007 à 2013, il a encadré des étudiants, ingénieurs et informaticiens, dans la participation à Eurobot.

Eurobot, c’est un concours européen qui voit s’affronter des robots mobiles et autonomes, lors d’épreuves en duel de quelques minutes, dans le cadre d’un challenge dont le thème et les contraintes changent chaque année. Pur divertissement ? Bien au contraire, la participation à Eurobot permet aux étudiants de mettre en pratique de nombreuses matières étudiées : mécanique, électricité, informatique et le travail réalisé peut mener à des retombées très concrètes, comme le développement de travaux dans un contexte industriel.

Reste peut-être une interrogation pour le grand public : que se passe-t-il « dans la tête » d’un robot ? De la réalisation de tâches répétitives à une forme de décision autonome face à différentes stratégies possibles, Bernard Boigelot nous en dira plus le 28 mai.

more