Regards sur la créativité – Entrevue avec Cindy Loridon, facilitatrice principale, numérique et innovation - Deloitte

Par Myriam Jézéquel

Qu’est-ce qu’être créatif dans le monde d’aujourd’hui? Coup de projecteur sur le cabinet de services professionnels Deloitte. L’intention de cette chronique: faire circuler les énergies créatives et insuffler des idées d’innovation en donnant la parole à l’hôte des événements de CreativeMornings/Montréal (MTLCM), la vaste communauté créative de Montréal. Ce mois-ci, je rencontre Cindy Loridon, facilitatrice principale, numérique et innovation chez Deloitte à Montréal.

Plus qu’un état d’esprit, la créativité chez Deloitte se reflète d’abord à son environnement de travail et à sa maîtrise des outils pour faire émerger des solutions innovantes. De la « zone de découverte » au « centre Greenhouse » en passant par des sessions d’exploration, Cindy Loridon nous décrit comment Deloitte œuvre à déceler des occasions d’affaires pour leur clientèle.

Briser les silos

Deloitte est l’un des quatre plus importants cabinets de services professionnels mondiaux. Situé au 1190, avenue des Canadiens-de-Montréal, la Tour Deloitte de 26 étages offre une vue imprenable sur le bassin central de la cour extérieure, et sur une partie du centre-ville. Imaginez un grand espace vitré et épuré, de larges escaliers à chaque palier. Les employés circulent et se croisent librement. Un espace propice à la flexibilité et à l’agilité. « Sur les 7 étages, les gens sont invités à s’asseoir là où ils le souhaitent. Il n’y a pas de bureau attitré. Certains bureaux sont fermés, d’autres ouverts souligne Cindy Loridon.» Et même un bureau est équipé d’un tapis roulant pour marcher tout en travaillant. Le choix de l’environnement de travail a son importance et ne passe pas inaperçu. « L’environnement a été conçu pour la collaboration » explique Cindy Loridon. Surtout, l’espace a été pensé pour renforcer les connexions, « briser les silos ». Un espace bistro, des salles de réunion, des espaces café… les espaces collectifs sont mis à disposition pour favoriser le travail d’équipe.

Une hauteur (et une largeur) de vue

Le credo de Deloitte « une hauteur de vue » est mis en évidence dans le livre d’entreprise déposé sur la table basse dans l’espace de réception. « Un esprit créatif a besoin avant tout de prendre du recul et de s’offrir la chance et le temps de voir les choses sous un autre angle, explorer de nouveaux horizons affirme » Cindy Loridon. Prendre du recul pour ouvrir les perspectives se traduit notamment, par l’étude élargie de ce qui se fait de mieux ou de plus innovant ailleurs, dans le monde des affaires. Concrètement, « je travaille dans le centre Greenhouse, une appellation qui désigne un espace d’innovation et un laboratoire expérimental, créé pour accélérer la résolution de problèmes d’affaires de nos clients. On l’utilise à l’interne comme à l’externe. L’idée est de développer des sessions d’un à trois jours sur une thématique particulière, en amont ou pendant un projet, pour donner au client ce recul nécessaire à l’ouverture de nouvelles perspectives » précise-t-elle. Cette hauteur (et largeur) de vue au service des entreprises les aide à mieux gérer le changement (développement de projets innovants, utilisation de nouveaux outils technologiques, intégration de l’intelligence artificielle, gestion des données, mode de travail agile, exploitation de l’innovation numérique…). « La créativité nous aide à innover, mais ouvre aussi des portes et change notre état d’esprit » ajoute Cindy Loridon.

L’art du possible

La créativité est souvent associée à la création artistique et au milieu publicitaire, constate Cindy Loridon. Pourtant, on aurait tort de limiter la créativité au monde des agences de création. À la recherche d’idées innovantes, « Deloitte emprunte les outils du milieu artistique dans les différents projets » souligne celle qui vient du milieu des agences. « Des outils comme le “design thinking” sont repris ici pour mettre l’utilisateur au centre des décisions. On fait des itérations. On prototype les différents projets. On favorise la sortie d’"insights"». Dans les arcanes de la créativité, Deloitte mobilise différents exercices d’exploration et jeux de projection. « Par exemple, les exercices d’analogie aident à se sortir du quotidien. À travers une expérience, les gens se projettent dans un autre univers. » Cindy cite encore la découverte d’autres lieux, destinations et initiatives comme autant de moyens d’explorer tout un monde de possibilités. « Les solutions ne sont pas toujours dans notre secteur d’activité. Souvent, on observe nos proches compétiteurs alors qu’il peut être plus intéressant de s’inspirer de secteurs différents et d’adapter leurs solutions » ajoute-t-elle. Pour accroître les possibilités, « nos clients (surtout les exécutifs concernés) réfléchissent de concert avec nos professionnels dans un effort de co-création ». De façon générale, les gens de Deloitte sont jumelés pour élargir les points de vue et imaginer d’autres scénarios d’affaires. C’est dire qu’avant même d’accompagner les clients en quête de solutions, Deloitte leur apporte une culture de créativité en amont des sessions de travail collaboratif.

Priorité à l’innovation numérique 

Dans un marché ouvert, ultra connecté et hyperconcurrentiel, Cindy Loridon met de l’avant les « outils » de l’innovation numérique: « Chez Deloitte, nous offrons une gamme complète de services professionnels et un vaste réseau d'affaires qui nous permet de bien accompagner nos clients dans l’adoption des technologies les plus récentes ». L’innovation numérique engendre plusieurs enjeux sensibles pour l’entreprise d’aujourd’hui. Un exemple ? À l’heure où l’économie numérique transforme la logistique et la distribution pour l’industrie 4.0, comment préparer le personnel à ce nouveau rôle ? Comment attirer et gérer les talents ? Deloitte connait l’évolution des pratiques humaines qu’exigent les technologies axées sur l’industrie 4.0. « Dans un sondage récent, 63% des personnes interrogées ont indiqué que l’obstacle le plus important à la transformation de leur organisation respective est le recrutement et le maintien en poste de la main-d'œuvre qualifiée appropriée » peut-on lire sur leur site. Une raison de plus de miser sur la créativité pour avancer: « s’adapter aux besoins du marché, c’est mettre le consommateur ou l’usager au centre de la réflexion » résume Cindy Loridon.

À PROPOS DE DELOITTE

Deloitte offre des services dans les domaines de l’audit et de la certification, de la consultation, des conseils financiers, des conseils en gestion des risques, de la fiscalité et d’autres services connexes à de nombreuses sociétés ouvertes et fermées dans de nombreux secteurs. Deloitte sert quatre entreprises sur cinq figurant au palmarès Fortune Global 500® par l’intermédiaire de son réseau mondial de cabinets membres dans plus de 150 pays et territoires, qui offre les compétences de renommée mondiale, le savoir et les services dont les clients ont besoin pour surmonter les défis d’entreprise les plus complexes. Pour en apprendre davantage sur la façon dont les quelque 264 000 professionnels de Deloitte contribuent à avoir un impact qui compte – y compris les 9 400 professionnels au Canada –, veuillez nous suivre sur LinkedIn, Twitter ou Facebook.

Deloitte LLP, société à responsabilité limitée constituée en vertu des lois de l’Ontario, est le cabinet membre canadien de Deloitte Touche Tohmatsu Limited. Deloitte désigne une ou plusieurs entités parmi Deloitte Touche Tohmatsu Limited, société fermée à responsabilité limitée par garanties du Royaume-Uni, ainsi que son réseau de cabinets membres dont chacun constitue une entité juridique distincte et indépendante. Pour obtenir une description détaillée de la structure juridique de Deloitte Touche Tohmatsu Limited et de ses cabinets membres, voir www.deloitte.com/ca/apropos.

Président, Deloitte – Québec : Pierre Laporte
Associé directeur, Deloitte – Québec : Marc Perron
Effectif au Québec : 2616 employés
Effectif dans le monde : 286 000 employés
Plus de 100 bureaux dans le monde